La cité Clémentel

La cité Clémentel
La cité Clémentel

La cité Clémentel

En 1933, les architectes F. Saulnier et R. Bouhier réalisent ce grand bâtiment original par sa forme et par sa fonction. A l’image des cités ouvrières, il s’agit de créer une cité artisanale où seront groupés différents corps de métiers. L’ensemble est constitué de 400 ateliers et de logements pouvant accueillir 2000 artisans. Il est également doté de salles d’expositions, d’un centre de formation, d’une bibliothèque et de services médicaux.

Le projet comprend 3 bâtiments parallèles dont le premier fait face au canal Saint-Martin. La modernité de cette construction s’exprime dans les fenêtres horizontales en bandeau et dans l’animation de la façade par un dispositif minimaliste d’encorbellement et de retrait de certains étages. Le béton lavé de la façade est volontairement laissé brut. La cité porte le nom de Clémentel, ministre du Commerce de 1916 à 1919, qui en est l’initiateur. La cité a perdu sa vocation artisanale et est aujourd’hui occupée par des entreprises.

Sources :
Duclert (Ariane), , Guide du promeneur 10e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

Adresse : 174-178 quai de Jemmapes

Métro : Louis Blanc ou Colonel Fabien

Arrondissement : 10e

Téléphone :