La brasserie Mollard

La brasserie Mollard

La brasserie Mollard

La brasserie Mollard

Un quartier en pleine effervescence

L’ouverture de la première gare Saint-Lazare (1837), appelée l’Embarcadère, marque la naissance d’un nouveau quartier de Paris. Mais ce quartier va véritablement s’urbaniser après la construction d’une nouvelle gare (1862-1867) donnant directement sur la rue Saint-Lazare.

Puis l’ouverture du premier grand magasin de la Rive Droite, les Grands Magasins du Printemps (1885), fait affluer les parisiens et les touristes. Lorsque M. et Mme Mollard, arrivés de Savoie, ouvre leur établissement juste en face de la gare, le succès arrive très vite.

Les grands travaux menés par l’architecte Niermans

A tel point qu’en 1895, suffisamment fortunés pour investir, les Mollard entreprennent de grands travaux réalisés par l’architecte Edouard-Jean Niermans. A l’intérieur, des décors en céramiques représentent les villes desservies par le train : Deauville, Saint-Germain-en-Laye, Ville d’Avray, mais aussi l’Alsace et la Lorraine (annexées par l’Allemagne en 1871). Ils sont fournis par les fameux ateliers de Sarreguemines.

La brasserie Mollard

La brasserie Mollard

Des décors inspirés de l’Art nouveau naissant

Dans un style annonçant l’Art nouveau naissant, les colonnes et plafonds sont décorés d’émaux de Briare aux motifs de fleurs et d’insectes. Les mosaïques sont réalisées par Henri Bichi et Eugène Simas. Niermans dessine lui-même le mobilier, les luminaires, les porte-manteaux. Mollard devient le restaurant le plus chic de la Belle Epoque.

Après la Première Guerre mondiale, le décor, jugé démodé, est masqué par des glaces et panneaux peints. Fort heureusement, il est redécouvert intact en 1965 et entièrement restauré par les propriétaires. A l’exception de la verrière qui s’est effondrée en 1920.

La brasserie Mollard

La brasserie Mollard

Une nouvelle façade sur la rue Saint-Lazare

La façade extérieure de la brasserie a été modifiée au cours du XXe siècle, puis une nouvelle fois en 2011-2013 par l’architecte d’intérieur Philippe André. Une nouvelle marquise reprend en partie des éléments du décor intérieur.

Mollard reste l’une des plus belles brasseries parisiennes, dotée d’un décor époustouflant, inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Pour l’architecte Edouard Niermans, voir également le théâtre des Capucines, le théâtre Marigny.

Sources :
Sorel (Philippe), Le guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
www.mollard.fr

Adresse : 113-115 rue Saint-Lazare

Métro : Saint-Lazare

Arrondissement : 8e

Téléphone : 01 43 87 50 22

VISITES GUIDÉES