L’Institut de
biologie physico-chimique

L’Institut de biologie physico-chimique

Institut de Biologie physico-chimique

L’architecte Germain Debré (1890-1948) se revendique du mouvement moderne de l’entre-deux-guerres même s’il n’en est pas le pionnier. L’ Institut de Biologie physico-chimique, construit en 1930, constitue l’un de ses plus beaux projets. Le bâtiment principal comprend 53 laboratoires organisés par discipline : chimie au premier étage, histologie et biologie au deuxième étage, biologie expérimentale au 3e étage. Il était relié par une galerie vitrée à un bâtiment plus petit aujourd’hui dénaturé par l’ajout d’une excroissance contemporaine.

L’institut de biologie physico-chimique

L’influence de l’école d’Amsterdam, comme souvent dans l’œuvre de Germain Debré, s’exprime dans l’usage de la brique porteuse. Les grandes verrières, les fenêtres d’angles, les arêtes vives horizontales et verticales, le toit terrasse sont autant de références au mouvement moderne.

Source :
Lapierre (Eric ), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

Adresse : 13-19 rue Pierre et Marie Curie

Métro : Luxembourg (RER B)

Arrondissement : 5e

Téléphone :