L’hôtel Le Féron
ou hôtel de Sèze

L’hôtel Le Féron ou hôtel de Sèze

L'hôtel de Sèze

L’hôtel Le Féron

L’hôtel Le Féron porte le nom de Nicolas Le Féron, président de la première Chambre des enquêtes, qui l’achète en 1719. Son beau-père, René Berger, receveur général et payeur des rentes de la Ville de Paris, finance la reconstruction de la demeure, menée en 1732-1733.

L'hôtel de Sèze

L’hôtel le Féron

L’hôtel présente les caractéristiques de l’architecture de style Louis XV : sur la sobre façade en pierre de taille se détache des bandeaux saillants entourant les fenêtres. Celles-ci sont cintrées et sommées d’une clef. Les garde-corps des fenêtres dessinent de beaux motifs de roses.

L'hôtel de Sèze

L’hôtel Le Féron

L’élégant portail est surmonté d’un mascaron et de consoles se terminant par des têtes de monstres. Un grand escalier et sa rampe en fer forgé sont conservés à l’intérieur. L’immeuble en fond de cour a été ajouté à la fin du XIXe siècle.

L'hôtel de Sèze ou hôtel Le Féron - La façade sur rue

hôtel Le Féron – La façade sur rue

A partir de 1800, l’hôtel est habité par Raymond de Sèze, l’un des avocats de Louis XVI pendant son procès. Nommé pair de France sous la Restauration, Sèze y meurt le 2 mai 1828.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Gady (Alexandre), Le Marais, guide historique et architectural, Paris, Le Passage, 2004.

Adresse : 20 rue des Quatre-Fils

Métro : Rambuteau

Arrondissement : 3e

Téléphone :