L’hôtel de Chatillon

L’hôtel de Chatillon
L'hôtel de Chatillon : le portail

L’hôtel de Chatillon : le portail

Cette maison de la fin du XVIe siècle est remarquable par sa façade en pierre de taille sculptée. L’étroitesse de la façade est habilement compensée par la richesse des éléments décoratifs à chaque niveau, signalant l’importance du propriétaire.

L'hôtel de Chatillon - La façade sur la rue

L’hôtel de Chatillon – La façade sur la rue

Au rez-de-chaussée, un mascaron et une frise (très restaurés) ornent la porte. Au 1er étage, la grande fenêtre est surmontée d’une frise de feuillage et d’une corniche moulurée. Au second étage, une superbe frise de postes anime la façade. Au troisième étage, un autre motif de frise court sur la façade. L’édifice se termine par un rare pignon arrondi coiffé d’une corniche saillante.

L'hôtel de Chatillon : la façade sur la rue

L’hôtel de Chatillon : la façade sur la rue

Cet hôtel particulier a plutôt les proportions d’une maison. Il porte plusieurs noms de familles l’ayant peut-être habité, mais cela reste à vérifier : d’abord l’ancien hôtel de Châtillon, puis hôtel de Lamoignon au XVIIe siècle (les célèbres Lamoignon de Malesherbes, avocats au Parlement, voir l’hôtel de Lamoignon) , puis hôtel Leclerc de Lesseville (une famille de parlementaires) au XVIIIe siècle.

Lors de travaux de rénovation, des plafonds à poutres et des solives peintes ont été mises à jour.

Adresse : 65 rue Galande

Métro : Saint-Michel ou Maubert-Mutualité

Arrondissement : 5e

Téléphone :