L’hôtel Cornuel

L’hôtel Cornuel

L'hôtel Cornuel - Le logis en fond de cour

L’hôtel Cornuel – Le logis en fond de cour

En 1614, le financier Charles Margonne, commissaire ordinaire des Guerres, fait l’acquisition d’un terrain où il fait élever l’hôtel actuel. Dès 1618, il se fait construire un nouvel hôtel rue du Parc-Royal, l’actuel hôtel de Vigny. Il cède sa demeure de la rue Charlot à Nicolas de Villantrois, trésorier de l’Extraordinaire des guerres.

En 1634, c’est à nouveau un financier qui s’installe dans l’hôtel Margonne : Claude Cornuel, secrétaire d’Etat, seigneur de la Marche et de Mesnil-Montant, est en proche du Surintendant des Finances de Louis XIII, Claude de Bullion. Il y réside jusqu’à sa mort en 1680 et laisse son nom à l’hôtel.

L'hôtel Cornuel - L'aile droite

L’hôtel Cornuel – L’aile droite

Sur la rue, l’hôtel se signale par un beau portail à refends. Situé en fond de corps, le logis comportait à l’origine deux niveaux mais il a été surélevé de deux étages qui l’alourdissent. Les ailes latérales sont construites dans le même style : elles présentent de sobres façades en enduit et chainages de pierre encadrant les fenêtres. Au niveau du toit, elles sont surmontées de lucarnes de pierre coiffées de frontons.

Il faut déplorer la disparition récente de la rotonde Louis XVI qui ornait le centre du logis. A l’intérieur, plusieurs salles au rez-de-chaussée et au 1er étage conservent des plafonds peints du XVIIe siècle redécouverts en 1978. Ce vaste hôtel est aujourd’hui séparé en appartements.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Gady (Alexandre), Le Marais, guide historique et architectural, Paris, Le Passage, 2004

Adresse : 7 rue Charlot

Métro : Filles du Calvaire

Arrondissement : 3e

Téléphone :