L’hôtel Bence

L’hôtel Bence
L'hôtel Bence : la façade sur rue du logis

L’hôtel Bence : la façade sur rue du logis

Cet hôtel particulier à l’austère façade a été bâti en 1660-1661 par le maître-maçon Michel Villedo pour le compte d’Adrien Bence. Ce financier, seigneur de La Reverdie, fut inquiété lors de la chute de Fouquet mais il il échappa à la prison, devant s’acquitter d’une forte amende.

L'hôtel Bence : façade sur cour du logis

L’hôtel Bence : façade sur cour du logis

Entre 1836 et 1845, l’hôtel est scindé en appartements par le fabricant Antoine Debladis. En 1850, ses héritiers lotissent le jardin et font construire des bâtiments bas à usage industriel et commercial qui débouchent sur la rue Vieille du Temple.

L'hôtel Bence : l'aile droite dans la cour

L’hôtel Bence : l’aile droite dans la cour

Sur la rue, la façade du logis est d’une simplicité extrême : des chainages de pierre se détachent de l’enduit, tandis que les hautes fenêtres rectangulaires sont dépourvues de garde-corps comme c’était l’usage au XVIIe siècle. Au-dessus, des lucarnes en maçonnerie animent le comble.

L'hôtel Bence : l'escalier d'honneur

L’hôtel Bence : l’escalier d’honneur

Sur cour, le logis est encadré d’ailes perpendiculaires, surélevées ultérieurement. Dans l’aile nord, le grand escalier à vide central est doté d’une magnifique rampe en fer forgé, constituée de panneaux symétriques attachés par des colliers.

L'hôtel Bence : porte surmontée d'une frise sculptée

L’hôtel Bence : porte surmontée d’une frise sculptée

La porte de l’aile sud est surmontée d’une frise sculptée de guirlandes et de deux oiseaux picorant des fruits. A l’intérieur subsiste l’escalier à balustres de bois.

L'hôtel Bence : bâtiments ouvriers en fond de cour. ils donnent sur la rue Vieille du Temple

L’hôtel Bence : bâtiments ouvriers en fond de cour. ils donnent sur la rue Vieille du Temple

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2005.
Gady (Alexandre), Le Marais, Guide historique et architectural, Paris, Le Passage, 2002.

Adresse : 8 rue de Saintonge

Métro : Saint-Sébastien-Froissart

Arrondissement : 3e

Téléphone :

VISITES GUIDÉES