Immeuble de logements
Rue Cabanis

Immeuble de logements Rue Cabanis
Immeuble de logements rue Cabanis

Immeuble de logements rue Cabanis

Formés dans l’agence d’Auguste Perret, les architectes Arthur-Georges Héaume (né en 1915) et Alexandre Persitz (1910-1975) appartiennent au mouvement moderne. Ils réalisent en 1967 cet intéressant immeuble de logements. En réaction à la monotonie dans laquelle l’architecture moderne s’est souvent enfermée après guerre, Héaume et Persitz mettent ici en œuvre leurs recherches formelles avec un talent certain. L’édifice semble constitué d’un empilement de boites cubiques placées en porte-à-faux, formant un jeu de volumes géométriques, à la fois sculptural et graphique.

Sur 8 étages, l’immeuble comprend 40 appartements, du studio au 5 pièces. La structure est en béton armé et les façades, comme c’est la mode à l’époque, sont recouvertes de petits carreaux. Par sa typologie, ce bâtiment est à rapprocher des nombreux projets réalisés à la même époque par un célèbre trio d’architectes : Roger Anger, Mario Heymann et Pierre Pucinnelli.

De confession juive, Alexandre Persitz, originaire de Russie, fut déporté en 1943 mais réussit à s’évader. Il fut le rédacteur en chef de la revue Architecture d’aujourd’hui de 1949 à 1975. Son chef d’œuvre est le Mémorial de la Shoah.

Pour l’architecte Arthur Héaume, voir également la maison rue Campagne-Première, la chapelle Saint-Joseph des Epinettes, la synagogue rue de la Roquette, l’immeuble de logements avenue de Ségur.

Pour l’architecte Alexandre Persitz, voir également le Mémorial de la Shoah, la maison rue Campagne-Première, la chapelle Saint-Joseph des Epinettes, la synagogue rue de la Roquette, l’immeuble de logements avenue de Ségur.

Source :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

Adresse : 46 rue Cabanis et 5 rue Broussais

Métro : Saint-Jacques

Arrondissement : 14e

Téléphone :