Immeuble d’habitation Art nouveau avenue Rapp

Immeuble d’habitation Art nouveau avenue Rapp

Cet immeuble de Jules Lavirotte est l’un des chefs d’œuvre de l’Art nouveau à Paris.

Immeuble d’habitation, avenue Rapp

Immeuble d’habitation, avenue Rapp

Jules Lavirotte ( 1864-1929) est l’un des principaux maîtres de l’Art nouveau en France. Son style est particulièrement imaginatif. Pour cet immeuble, le client n’est autre qu’ Alexandre Bigot, le céramiste le plus réputé de son époque. Sans doute Lavirotte s’est-il un peu plus « lâché » qu’à l’habitude pour faire honneur à ce client ouvert aux idées nouvelles en architecture.

La façade de l’immeuble, exécutée en 1901, est primée au concours de façade de la ville de Paris. La céramique, utilisée à grande échelle, la recouvre à partir du 1er étage. Ce décor de grès flammé fournit à Bigot une impressionnante publicité pour son entreprise.

Immeuble d’habitation avenue Rapp : la porte d'entrée

Immeuble d’habitation avenue Rapp : la porte d’entrée

La porte d’entrée en est le morceau de bravoure avec son décor à motif de tiges qui se prolonge jusqu’à la baie du premier étage. Les figures sculptées sont dus à Jean-Baptiste Larrivé. Le décor des vantaux en bois sculpté, fer et verre est foisonnant.

Très mouvementée, la façade n’est pas symétrique et présente une grande complexité : travée de gauche en saillie, fenêtre ovale, grand arc surbaissé au centre englobant un balcon, loggia soutenue par des colonnes, étranges lucarnes au niveau du comble… Les tonalités ocres et vertes de panneaux de grès sont admirables.

Immeuble d’habitation avenue Rapp

Immeuble d’habitation avenue Rapp

A proximité, Jules Lavirotte a construit deux autres immeubles moins connus, au n° 3 du square Rapp et au n°12 rue Sédillot.

Pour l’architecte Jules Lavirotte, voir également le Céramic Hôtel.

Sources :
– Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.
– Guide d’architecture Paris 1900-2008, Eric Lapierre, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

VISITES GUIDÉES