Complexe sportif et logements Rue de Candie

Complexe sportif et logements Rue de Candie

Objet urbain insolite, cet immeuble tout de zinc vêtu, se singularise par sa forme de vague.

Le programme de l’îlot Candie (1996) comprend 80 logements sociaux et un gymnase.

Les logements en forme de vague

Les logements en forme de vague

Des logements en forme de vague

Les architectes de l’agence Massimiliano Fuksas imaginent un immeuble de logements tout de zinc vêtu suivant le mouvement d’une vague. A l’intérieur, les espaces sont très variés.

Façade des logements, rue Charles Delescluze

Façade des logements, rue Charles Delescluze

Ainsi, au deuxième étage, dans les appartements conçus en duplex, les pièces sont décalées d’un demi-niveau. Des passerelles, pièces habitables, permettent de passer la vague. Un second volume, semblant en équilibre instable, est posé au-dessus de l’immeuble.

Les logements en forme de vague

Les logements en forme de vague

Un gymnase en partie enterré

Le gymnase est en partie enterré 6m en-dessous du niveau de la rue. La salle de sport est rythmée de poutres en béton. Au-dessus, deux cours de tennis surplombent légèrement le niveau du passage Saint-Bernard; ils sont entourés de grillages noirs.

Façade des logements, rue Charles Delescluze

Façade des logements, rue Charles Delescluze

Cet intéressant projet est fait de plis et de replis. Il intrigue et ne se dévoile pas au premier regard.

Pour l’agence d’architecture Massimiliano Fuksas, voir également les logements rue de Patay.

Source :
Rambert (Francis), Massimiliano Fuksas, Paris, Editions du Regard, 1997.