L’hôtel de Villeroy
ou hôtel des Postes

L’hôtel de Villeroy ou hôtel des Postes
L'hôtel de Villeroy - Façade sur la rue des Bourdonnais

L’hôtel de Villeroy – Le portail rue des Bourdonnais

Les Neufville de Villeroy : une famille très ancienne

La famille Neufville est connue depuis le XIVe siècle : Richard Neufville (1350-1401) est marchand de poisson dans le quartier des Halles, où se situe le marché principal de la ville. Il s’installe rue des Bourdonnais, dans une maison qui va se transmettre de génération en génération. Devenus prospères, les Neufville vont brillamment gravir les échelons de la société puisque Nicolas 1er de Neufville (mort en 1549) est secrétaire des Finances de Louis XII. Son fils Nicolas II de Neufville, secrétaire du roi, est seigneur de Villeroy.

L’hôtel de Villeroy : la première cour

L’hôtel de Villeroy devient le cadre d’une vie brillante avec Nicolas IV de Villeroy (1542-1617) et son épouse, Madeleine de l’Aubespine (1546-1596). Il est ministre d’Henri IV à partir de 1589, puis de Louis XIII à partir de 1610. Madeleine de Villeroy est dame de cour de Catherine de Médicis. Elle tient un salon littéraire très réputé dans son hôtel de la rue des Bourdonnais où elle reçoit Pierre de Ronsard, Rémy Belleau, Philippe Desportes, Marie Legendre ou Marie de Gournay.

L’hôtel de Villeroy : l’escalier à cage ouverte et sa superbe rampe en fer forgé

L’éducateur de Louis XV

Nicolas V de Villeroy (1598-1685) est élevé auprès du futur Louis XIII dont il est enfant d’honneur. En 1640, il fait raser son hôtel et reconstruire l’hôtel actuel par un architecte dont le nom reste inconnu. En 1646, il est nommé éducateur du jeune Louis XIV qui habite le Palais-Royal tout proche. Il est le 1er duc de Villeroy. Louis XIV a bien connu l’hôtel de Villeroy où il vient jouer enfant. Il garde une amitié profonde pour les Villeroy puisque dans son testament, il désigne François de Villeroy (1695-1766) comme éducateur de Louis XV, encore enfant et trop jeune pour régner. Les Villeroy occupent également la fonction de gouverneur de la province du Lyonnais aux XVIIe et XVIIIe siècle. Ils possèdent d’ailleurs un très bel hôtel particulier à Lyon encore existant.

L’hôtel de Villeroy : la deuxième cour

Le 1er hôtel des Postes

En 1671, les Villeroy partent s’installer à Versailles où réside la cour de Louis XIV. L’hôtel de Villeroy est alors vendu. Acquis par les familles Rouillé et Pajot (voir l’hôtel Rouillé), il devient le siège de la Poste aux lettres, l’ancêtre de l’actuelle Poste française. Ce service étant privé à cette époque, les deux familles ont acquis le droit de l’exercer en achetant une « ferme » auprès du roi, c’est à dire une forte somme à payer. Il va leur permettre de s’enrichir considérablement.

Quant aux ducs de Villeroy, ils reviennent s’installer à Paris au début du XVIIIe siècle;  ils vont habiter un second hôtel de Villeroy situé dans le faubourg Saint-Germain. Cet hôtel est actuellement le siège du ministère de l’Agriculture.

L’hôtel de Villeroy : la troisième cour

Une succession de cinq cours pittoresques

Elevé au XVIIe siècle, l’hôtel de Villeroy est remanié et en partie reconstruit entre 1699 et 1708. L’entrée principale se situe au n°34 rue des Bourdonnais. Elle se signale par un magnifique portail à refends dans lequel prend place une arcade cintrée. Quatre consoles richement sculptées, caractéristiques du début du XVIIIe siècle, soutiennent le balcon de l’étage. La façade a été remaniée ultérieurement.

A l’intérieur de l’îlot, l’hôtel s’organise autour de cinq cours très pittoresques. Situé entre la 1ère et la 2e cour, l’escalier d’honneur a conservé son admirable rampe en fer forgé. Certaines façades datent encore du XVIIe siècle tandis que d’autres ont été visiblement remaniées au début du XVIIIe siècle, puis sous Louis XVI, comme l’indiquent les garde-corps très géométriques et les fenêtres rectangulaires. La dernière cour de l’hôtel de Villeroy débouche sur le n°9 rue des déchargeurs qui est une entrée secondaire. Il est rare de trouver à Paris un hôtel particulier aussi vaste traversant l’intégralité d’un îlot.

La quatrième cour

La Crèmerie de Paris

Aujourd’hui, l’hôtel de Villeroy est divisé en appartements. Ses cours sont en principe accessibles en semaine. Un lieu d’exposition et pop-up store, la Crèmerie de Paris, s’est installé au rez-de-chaussée et au sous-sol de l’hôtel (au n°9 rue des Déchargeurs) et dans l’immeuble voisin (au n°11). Cet espace fut occupé de 1869 à 1970 par une crèmerie, à l’époque du marché des Halles.

Sources :
Godoÿ (Philippe), Guide du Promeneur 1er arrondissement, Philippe , Parigramme, 1999.
La Crèmerie de Paris

L’hôtel de Villeroy : la cinquième cour

L’hôtel de Villeroy : la première cour

Adresse : 34 rue des Bourdonnais

Métro : Châtelet

Arrondissement : 1er

Téléphone :