Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel des Invalides

L’hôtel des Invalides


Place Vauban – M° Varennes ou Invalides - Tel : 0 810 11 33 99

7e arrondissement

Projet lancé par le roi Louis XIV pour accueillir les invalides de ses armées, l’hôtel des Invalides est un grandiose ensemble architectural réalisé par Libéral Bruant et Jules Hardouin-Mansart.

JPEG - 60.7 ko
L’hôtel des Invalides

Le repos des guerriers

A partir de 1668, le roi Louis XIV décide de créer un grand établissement où seront logés les soldats invalides de ses armées. Il souhaite ainsi assurer leur subsistance et leur tranquillité pour le reste de leurs jours.

Le projet retenu est celui de Libéral Bruant (1636-1697) et le site choisi est la plaine de Grenelle. Le parti de l’architecte est un ensemble de cinq cours, centré sur une cour royale. Une église est prévue à l’arrière de la cour royale, côté sud. Par son plan en grille, l’hôtel des Invalides rappelle le palais de l’Escurial, résidence des rois d’Espagne.

Les travaux sont menés de 1671 à 1678 dans un style assez sévère. Un soin particulier est apporté à l’ avant-corps central de la façade donnant sur l’esplanade : dans un grande arcade, l’ image guerrière du roi Louis XIV est représentée en bas-relief. Les lucarnes du toit sont traitées en trophées   d’armes   grandioses, rappelant ainsi la fonction du bâtiment.

JPEG - 48.5 ko
L’hôtel des Invalides - L’église Saint-Louis
©paris-promeneurs

Deux églises en une

Libéral Bruant est écarté par Louvois pour la construction de l’église prévue initialement. L’église Saint-Louis sera l’œuvre de Jules Hardouin-Mansart (1646-1708). Elle comprend deux parties distinctes.

- une « église de soldats », relativement austère, réservée aux pensionnaires. C’est une nef à trois vaisseaux terminée par un chœur   où est placé le maître-autel.

- une « église royale », monumentale par ses proportions. De plan centré  , elle est couronnée par une coupole   couverte par un dôme  .

Pour compléter la composition, une colonnade en arc de cercle inspirée de la basilique Saint-Pierre de Rome est prévue côté place Vauban. Elle n’a jamais été exécutée.

Une telle magnificence laisse à penser que cette chapelle royale aurait pu être destinée à devenir la chapelle funéraire de la dynastie des Bourbons, mais cela n’est pas formellement prouvé.

JPEG - 108.5 ko
L’église des Invalides - La coupole
©jean-claude Lafarge

Le plan de l’église royale est une croix grecque inscrite dans un plan carré. L’édifice est couvert d’une terrasse surmontée d’un dôme   sur tambour  . Chaque façade s’organise autour d’un jeu de colonnes superposées.

De forme ovoïde, la coupole   est entourée de pots à feu. Le dôme   est recouvert de trophées   dorés. Il est surmonté d’un lanternon et d’une flèche recouverte de feuille d’or. Il culmine à plus de 100m.

Le tambour   de la coupole   est percé de grandes fenêtres au niveau inférieur et de petites fenêtres au niveau supérieur. Ces dernières éclairent la fresque de la coupole  , représentant Saint-Louis présentant ses armes   à Jésus-Christ, entouré d’anges musiciens. Commencée après 1677, l’église royale sera inaugurée en 1706.

JPEG - 49.3 ko
L’hôtel des Invalides : la cour d’honneur

Le tombeau de l’Empereur Napoléon 1er

Entre 1842 et 1853, le plan intérieur est fortement transformé lors de la construction du tombeau de l’Empereur Napoléon 1er. Le tombeau est réalisé par l’architecte Louis Visconti.

Outre Napoléon 1er, plusieurs hommes de guerre français reposent aux Invalides : Turenne, Vauban, le général Marceau, le maréchaux Foch, le maréchal Lyautey, le maréchal Leclerc de Hauteclocque, le maréchal Juin, pour ne citer qu’eux.

JPEG - 89.8 ko
L’église des Invalides - La nef
©jean-claude Lafarge

Quatre musées à découvrir

Aujourd’hui, les Invalides abritent le musée de l’Armée, le musée des Plans-reliefs, le musée de l’Ordre de la Libération et le musée d’Histoire contemporaine.

Horaires d’ouverture des musées : ouvert tous les jours, du 1er avril au 31 octobre de 10h à 18h, du 1er novembre au 31 mars de 10h à 17h.

JPEG - 81.4 ko
L’hôtel des Invalides - Le tombeau de Napoléon 1er
©jean-claude Lafarge

Pour l’architecte Libéral Bruant, voir également l’hôpital de la Salpêtrière, l’hôtel Libéral Bruant, l’église Saint-jacques du Haut Pas.

Pour l’architecte Jules-Hardouin Mansart, voir également l’église Saint-Roch, la place Vendôme, la place des Victoires, l’hôtel Mansart de Sagonne.

Pour l’architecte Louis Visconti, voir également l’hôtel de Melle Mars, l’hôtel de Pontalba, l’hôtel Collot, la fontaine Gaillon, la fontaine Louvois, la fontaine des quatre Evêques, la fontaine Molière, le palais du Louvre, le palais des Tuileries.

Sources :
- www.musee-armee.fr
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


Place Vauban – M° Varennes ou Invalides - Tel : 0 810 11 33 99

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites du Paris pittoresque
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris