Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > Le pavillon de Jacques - Ignace Hittorff

Le pavillon de Jacques - Ignace Hittorff


19 rue du faubourg Poissonnière - Métro Bonne Nouvelle

9e arrondissement

Ce petit pavillon est une œuvre de jeunesse de Jacques-Ignace Hittorff, l’architecte de la gare du Nord.

Pavillon néo-classique de Jacques-Ignace Hittorff
©paris-promeneurs

Jacques-Ignace Hittorff (1792-1867), d ‘origine allemande, étudie les Beaux-Arts à Paris en 1810 dans l’atelier de Charles Percier. Devenu architecte en 1818, il doit sa première commande à un vétérinaire, Marie-François Aynard, dont la famille possède une fabrique de draps militaires à Lyon.

Aynard a acquis au n°19 de la rue du faubourg Poissonnière la maison ancienne reconstruite en 1798-1800 par l’architecte François-Joseph Bélanger. François-Joseph Bélanger fut architecte et intendant de l’hôtel des Menus Plaisirs du roi, situé tout à côté.

En 1818, Marie-François Aynard charge le tout jeune architecte Jacques-Ignace Hittorff d’achever un petit pavillon, sorte de petite folie  , commencé par François-Joseph Bélanger. Ce pavillon est destiné à abriter un petit appartement au premier niveau et une collection de tableaux au second niveau.

Le pavillon de Jacques-Ignace Hittorff - Façade sur le jardin, élévation.

Le choix des proportions et des éléments décoratifs est charmant. L’architecte égaye la façade par des pilastres   et des niches abritant à l’origine des statues peintes. La porte est encadrée par des piliers doriques. Le tout reflète le goût de l’architecte pour le néo-classicisme.

Le pavillon présente l’originalité d’être bâti sur un soubassement constitué par un rocher formant une grotte. Sa façade est connue grâce à son illustration par François Thiollet dans son recueil de 1829, "Choix de maisons de Paris".

Aujourd’hui, ce charmant pavillon est en partie masqué par un bâtiment industriel. Un projet de réhabilitation, incluant la démolition du bâtiment parasitaire et la restauration de la façade d’origine, n’a visiblement pas encore abouti. Le pavillon semble pour l’instant laissé à l’abandon.

La cour du n°19 rue du faubourg Poissonnière est accessible tous les jours.

Porte encadrée de piliers doriques
©paris-promeneurs

Pour l’architecte Jacques-Ignace Hittorff, voir également l’église Saint-Vincent de Paul, les hôtels des Maréchaux, la place de la Concorde, le Cirque d’Hiver, l’orphelinat Eugène Napoléon, la gare du Nord.

Pour l’architecte François Bélanger, voir également le château de Bagatelle, la halle aux blés, l’hôtel Morel de Chefdeville, la maison Bélanger, le journal l’Illustration.

Maison habitée par François Bélanger puis par Marie-François Aynard, 19 rue du faubourg Poissonnière
©paris-promeneurs

Sources :
- Guide du promeneur Paris 9e, Maryse Goldemberg, Parigramme, 1997.
- Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.
- Commission du Vieux Paris, séance du 27 octobre 2009.


19 rue du faubourg Poissonnière - Métro Bonne Nouvelle

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris