Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel Libéral Bruant

L’hôtel Libéral Bruant


1 rue de la Perle – M° Rambuteau ou Hôtel de Ville

marais

L’hôtel Libéral Bruant est un hôtel particulier construit au XVIIe siècle par l’architecte Libéral Bruant pour sa famille.

L’hôtel Libéral Bruant : la façade sur cour

Libéral Bruant (1633-1697) est le descendant d’une lignée d’architectes. C’est l’un des principaux architectes parisiens sous le règne de Louis XIV. Il est l’un des grands représentants du classicisme français.

L’hôtel Libéral Bruant : la façade sur le jardin

Libéral Bruant s’est d’abord fait construite une maison, dite maison Bruant, au n°35 rue de Turenne. Il fait élever en 1685 l’hôtel Bruant, qu’il destine à sa famille, mais il n’y résidera finalement pas. L’hôtel sera mis en location.

L’hôtel Libéral Bruant : la façade sur cour

Après le décès de Bruant en 1697, sa veuve le loue au mathématicien Guillaume de l’Hospital, membre de l’Académie des Sciences. En 1771, l’ingénieur Jean-Rodolphe Perronet y installe la première Ecole nationale des Ponts et Chaussées. Elle y reste jusqu’en 1778. L’hôtel est transformé en ateliers au cours du XIXe siècle. De 1976 à 2003, la société Bricart y installe un musée de la ferronnerie.

Transformé un temps en centre d’Art contemporain, l’hôtel Libéral Bruant a été revendu à un particulier mais il n’est plus accessible au public.

L’hôtel Libéral Bruant : l’escalier

Comme à l’hôtel de Saint-Aignan, la façade principale de l’hôtel est caractéristique de la seconde moitié du XVIIe siècle : des fenêtres cintrées s’inscrivent dans des arcades aux deux niveaux de l’édifice. Dans des niches sont placées des bustes d’empereurs romains. Un grand fronton triangulaire englobe toute la façade au niveau du toit : on y reconnaît des amours tenant des cornes d’abondance et des guirlandes de feuilles. L’aile de droite abrite remises et écuries. L’aile de gauche est un mur renard   rythmé par de fausses arcades.

L’hôtel Libéral Bruant : la façade sur cour

Pour l’architecte Libéral Bruant, voir également l’hôpital de la Salpêtrière, l’hôtel des Invalides, l’église Saint-jacques du Haut Pas, les hôtels de la rue de Thorigny, la maison Bruant.

Sources :
- Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.


1 rue de la Perle – M° Rambuteau ou Hôtel de Ville

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris