Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’église Saint - Vincent de Paul

L’église Saint - Vincent de Paul


Place Frantz Liszt – Métro Poissonnière

10e arrondissement

L’église Saint-Vincent de Paul est remarquable pour ses magnifiques décors intérieurs.

L’église Saint-Vincent de Paul
©paris-promeneurs

L’œuvre d’un jeune architecte

L’église Saint-Vincent de Paul est une œuvre jeunesse de Jacques-Ignace Hittorff (1792-1867). Son beau-père, Jean-Baptiste Lepère, dessine les plans initiaux. Mais Hittorff prend la suite des travaux, modifie le projet et lui donne son aspect définitif. Retardée par la Révolution de 1830, l’église est inaugurée en 1844.

Une église basilicale

Hittorff s’est à la fois inspiré des temples grecs et des basiliques romaines. Le plan est d’inspiration romaine, la façade évoque plutôt un temple grec. L’imposant portique   de douze colonnes ioniques est une référence aux douze apôtres. Au-dessus, le grand fronton accueille « Saint Vincent de Paul prêchant au milieu des pécheurs », un groupe du sculpteur Charles Leboeuf-Nanteuil.

L’église Saint-Vincent de Paul - La nef
©paris-promeneurs

En pénétrant à l’intérieur, le premier regard se porte sur l’impressionnant décor et le plafond de la nef. Une frise de 92 mètres représente 235 saints et saintes s’avançant vers le sanctuaire. Elle est peinte de 1848 à 1853 par Hippolyte Flandrin. Curieusement, la charpente de la nef est restée apparente ; elle est ornée de caissons en forme d’étoile et de croix sur fond rouge et azur.

La coupole   du chœur   est remarquable : elle représente le Christ bénissant les enfants que lui présente Saint Vincent de Paul, par François Picot. Enfin, ne manquez pas la chapelle de la Vierge : son décor est exécuté plus tardivement entre 1885 et 1889 par le peintre William Bouguereau.

L’église Saint-Vincent de Paul - Les scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament
©paris-promeneurs

Des panneaux polychromes jugés choquants

A l’extérieur de l’église, sous le portique  , des plaques de lave émaillée polychromes recouvrent la façade. Elle représentent des scènes de l’Ancien et du Nouveau testament par Jules Jollivet. A leur mise en place, le public parisien est si choqué par la nudité des corps et l’abondance de couleurs qu’elles sont déposées en 1861. En juin 2011, elles ont enfin retrouvé leur emplacement d’origine.

Réalisée au début de la construction de l’église, la place Frantz Liszt lui sert d’écrin. C’est un bel exemple d’aménagement urbain sous la Restauration.

L’église Saint-Vincent de Paul - La coupole du chœur
©paris-promeneurs

L’église Saint-Vincent de Paul est ouverte tous les jours au public.

Pour l’architecte Jacques-Ignace Hittorff, voir également le pavillon de Jacques-Ignace Hittorff, les hôtels des Maréchaux, la place de la Concorde, le Cirque d’Hiver, la fondation Eugène Napoléon, la gare du Nord.

L’église Saint-Vincent de Paul - Le plafond de la nef
©paris-promeneurs

Sources :
- Duclert (Ariane) Guide du promeneur 10e arrondissement, Paris, Parigramme, 1996.
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.


Place Frantz Liszt – Métro Poissonnière

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris