Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’ Hôtel du Garde - Meuble ou hôtel de la Marine ouvrira en 2020

L’ Hôtel du Garde - Meuble ou hôtel de la Marine ouvrira en 2020


Place de la Concorde – M° Concorde

8e arrondissement

L’hôtel du garde-Meuble ou hôtel de la Marine est un somptueux édifice bâti sous Louis XV par Ange-Jacques Gabriel pour abriter le garde-meuble royal.

L’ Hôtel de la Marine
©paris-promeneurs

Deux hôtels jumeaux

L’hôtel du Garde-Meuble et son jumeau, l’hôtel de la Monnaie (aujourd’hui constitué des hôtels de Coislin, Moreau-Desproux, Rouillé de l’Etang et d’Aumont), sont bâtis par l’architecte Ange-Jacques Gabriel entre 1757 et 1774. Ils occupent le côté Nord de la place Louis XV (actuelle place de la Concorde).

Les deux bâtiments sont composés chacun de deux pavillons aux extrémités, reliés par un grand péristyle   inspiré de la colonnade du Louvre. Les pavillons sont surmontés de frontons   représentant des allégories   de la Magnificence et de la Félicité, œuvres de Guillaume II Coustou et de Michel-Ange Slodtz.

L’ Hôtel de la Marine : le salon des Amiraux

L’hôtel du Garde-Meuble de la Couronne

Sous l’Ancien Régime, le Garde-Meuble de la Couronne est chargé de la gestion du mobilier et des objets d’arts destinés à décorer les demeures de la famille royale. En 1772, il emménage dans l’hôtel du Garde-Meuble. A partir de 1777, ses salles sont ouvertes au public le premier mardi de chaque mois entre Pâques et la Toussaint. Les joyaux de la couronne y sont notamment exposés.

Le bâtiment abrite également les appartements de l’Intendant du Garde-Meuble : au 1er intendant, Pierre-Elizabeth de Fontanieu succède Marc-Antoine Thierry de Ville d’Avray qui occupe ce poste de 1784 à 1792, année où il est assassiné pendant les massacres de Septembre.

L’ Hôtel de la Marine - Un salon

Le ministère de la Marine

Sous la Révolution, le Secrétariat d’Etat à la Marine s’y installe. Puis la totalité du bâtiment est finalement investie par le Ministère de la Marine. En 2015, l’état-major de la Marine déménage à l’Hexagone Balard.

La gestion de l’hôtel de la Marine est alors confié au Centre des Monuments Nationaux (CMN).

L’ Hôtel de la Marine - Le salon des Amiraux

Un projet patrimonial tourné vers les arts décoratifs

L’hôtel est actuellement en cours de rénovation jusqu’en 2020. Le projet retenu met à l’honneur les somptueux décors intérieurs du 1er étage. Trois circuits de visite seront possibles :
. la visite des grands salons d’apparat (arts décoratifs du XIXe siècle).
. la visite des appartements de l’intendant Thierry de Ville d’Avray (arts décoratifs du XVIIIe siècle).
. les expositions temporaires qui auront lieu dans la galerie   des tapisseries et dans l’ancienne salle du Centre opérationnel de la Marine.

Certaines pièces de petite taille ne seront accessibles qu’aux visites guidées en groupe.

Grâce à une convention signée entre le Qatar et le CMN, la collection d’art de l’émir du Qatar devrait également être exposée pendant 20 ans. Elle est constituée de 6 000 œuvres datant de l’Antiquité jusqu’à nos jours.

L’ Hôtel de la Marine : la cour d’honneur

L’accueil du public se fera par la cour de l’Intendant qui sera couverte d’une verrière-claustra. La Cour d’honneur et les arcades seront publics et accessibles par la place de la Concorde et la rue Royale. Un restaurant, un café et un salon de thé permettront de se restaurer. Le CMN vise entre 600 000 et 700 000 visiteurs par an.

Un modèle économique innovant

Le coût de la rénovation de l’hôtel de la Marine s’élève à 130 millions d’euros. Outre la participation de l’Etat (10 millions d’euros), le mécénat et le revenu des bâches publicitaires pendant les travaux, le projet est financé par un emprunt de 80 millions d’euros. Il sera remboursé grâce à la location en bureaux des trois derniers étages de l’édifice, qui représentent la moitié des 12 000 m2 de surface.

L’hôtel de la Marine ouvrira ses portes au premier trimestre 2020.

Pour l’architecte Ange-Jacques Gabriel, voir également la place de la Concorde, l’école militaire.

Sources :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.


Place de la Concorde – M° Concorde

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris