Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’abbaye de Port-Royal

L’abbaye de Port-Royal


123 boulevard de Port-Royal – RER Port-Royal

14e arrondissement

L’abbaye de Port-Royal de Paris est un lieu majeur du janséniste en France au XVIIe siècle.

L’abbaye de Port-Royal
©paris-promeneurs

Le foyer du Jansénisme

La réforme de l’abbaye bénédictine de Port-Royal des Champs, près de Chevreuse, est menée à partir de 1608 par la mère Angélique Arnauld. Le monastère devient un haut lieu du Jansénisme, sous l’influence du théologien hollandais Jansenius.

A partir de 1626, les religieuses s’installent à Paris dans l’abbaye Port-Royal de Paris, à cause notamment du paludisme qui fait des ravages auprès des religieuses en vallée de Chevreuse .

Hostile à l’absolutisme royal et inquiétant par son rayonnement, le mouvement janséniste est fortement mis en cause par le roi Louis XIV et par le pape. Sommées par le roi de faire acte de contrition, la plupart des religieuses refusent et quittent Paris. Elles se réfugient à Port-Royal des Champs. En 1708, une bulle pontificale ordonnera la suppression de Port-Royal des Champs, mettant fin au Jansénisme et à la plus grande crise religieuse en France au XVIIe siècle.

L’abbaye de Port-Royal - Les bâtiments conventuels
©paris-promeneurs

A partir de 1668, le monastère parisien est occupé par des Visitandines, dont la mission est d’éduquer les filles de bonne famille. En 1681, la duchesse de Fontanges, maîtresse en titre du roi Louis XIV, y meurt à l’âge de 20 ans en donnant naissance à un enfant prématuré.

A partir de 1804, l’ancienne abbaye devient la maternité Port-Royal. Après sa fusion avec la clinique Baudelocque, elle est aujourd’hui intégrée à l’hôpital Cochin.

L’abbaye de Port-Royal - Le cloître
©paris-promeneurs

Un cloître planté

Invisible du boulevard de Port-Royal, le cloître bâti entre 1652 et 1655 est aujourd’hui un lieu paisible transformé en jardin planté. Sur trois côtés, il conserve sa galerie   reposant sur des arches presque austères, à l’image du Jansénisme. Côté nord, le cloître s’adosse à la chapelle.

La chapelle est réalisée entre 1646 et 1647 par l’architecte Antoine Le Pautre. Elle est construite sur le modèle de l’église du noviciat des jésuites. L’entrée se fait par le bras gauche du transept  , mais elle a aujourd’hui perdu sa fonction à cause de la suppression du perron. Comprenant une nef simple, elle est couverte par une voûte en berceau.

L’abbaye de Port-Royal - Le portail de la chapelle
©paris-promeneurs

Le beau projet de Le Pautre, publié en 1652 dans le recueil de ses œuvres, prévoyait une riche façade avec portique  . Il n’a malheureusement pas été réalisé. Sans doute les religieuses, habituées à la rigueur spirituelle, ont préféré tempérer l’ardeur de l’architecte.

La chapelle et le cloître sont parfois ouverts au public lors des Journées du Patrimoine. Les abords de l’ancienne abbaye, inclus aujourd’hui dans l’hôpital Cochin, sont visibles tous les jours.

Pour l’architecte Antoine Le Pautre, voir également l’hôtel de Beauvais, l’hôtel de Gesvres.

Source :
- Guide du Patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


123 boulevard de Port-Royal – RER Port-Royal

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris