Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le couvent des Cordeliers Facultés de Médecine P&M Curie & R (...)

Le couvent des Cordeliers Facultés de Médecine P&M Curie & R Descartes


15 rue de l’Ecole de Médecine – Métro Odéon

6e arrondissement

L’exceptionnel réfectoire du couvent des Cordeliers date des XIV et XVIe siècle. Dans cette enceinte, de nouveaux bâtiments ont été affectés aux Faculté de Médecine de l’Université Pierre& Marie Curie et de l’Université Paris-Descartes.

JPEG - 50.5 ko
Le couvent des Cordeliers - La façade du réfectoire
©paris-promeneurs

Le rayonnement intellectuel des franciscains

Les Cordeliers sont des moines franciscains nommés ainsi à cause de la corde qui ceignait leur robe de bure. Fondé grâce à la générosité de Jeanne d’Evreux (1310-1371), veuve du roi Charles IV le Bel, ce couvent tient une place très importante dans l’histoire religieuse et intellectuelle de Paris. Venus de France et de toute l’Europe, les moines franciscains viennent y acquérir ou parfaire leur formation théologique. La bibliothèque du couvent abrite pas moins de 25.000 volumes au moment de la Révolution.

JPEG - 75.5 ko
L’ancien réfectoire des moines
©RIVP

Un réfectoire aux dimensions exceptionnelles.

L’édifice mesure environ 57 mètres de long sur 17 mètres de large. Il s’élève à 24 mètres de hauteur. Ses 14 travées s’appuient sur de puissants contreforts et datent des années 1358-1370. La façade ouest et le portail sont achevés plus tardivement, vers 1506. Le rez-de-chaussée est occupé par le réfectoire des moines.

La tourelle d’escalier conçue hors œuvre  , comme c’était l’usage, mène au dortoir situé au 1er étage : son noyau est constitué d’une seule pièce de plus de 12 mètres de haut entaillé pour tenir les marches. Le décor de la porte est florissant : un arc en accolade est sculpté au-dessus de l’arcade en anse de panier. Ses branches sont décorées par des fleurons   et des choux.

300 inscriptions datant des XVIIe et XVIIIe siècles sont encore visibles sur le mur nord du réfectoire : ce sont les noms de religieux ayant obtenu le grade de docteur en théologie.

Le célèbre club des Cordeliers

Sous la Révolution française, le club des Cordeliers s’installe dans une salle du couvent aujourd’hui détruite. Danton, Marat, Desmoulins y tiennent discours. Accusés de conspiration par Robespierre, un certain nombre de Cordeliers sont guillotinés en 1794.

JPEG - 116 ko
L’école pratique de Médecine construite à partir de 1900

Deux Facultés de Médecine

A la place des anciens bâtiments du couvent abattus en 1880, l’école pratique de Médecine est construite à partir de 1900 par l’architecte Léon Ginain. Seul le réfectoire est conservé, ainsi qu’une partie des substructions du cloître. Dans ce vaste quadrilatère, des laboratoires, des pavillons de dissection et un amphithéâtre sont construits.

Aujourd’hui, le site "Cordeliers" est occupé par la Faculté de Médecine de l’Université Pierre et Marie Curie et par la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Descartes.

Le réfectoire du couvent des Cordeliers est régulièrement ouvert au public lors d’expositions d’Art contemporain.

Pour l’architecte Léon Gilain, voir également le musée Galliéra, le siège de l’Université Paris-Descartes.

Sources :
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.
- Saint-Germain-des-Près et son Faubourg, Dominique Leborgne, Parigramme, 2005.


15 rue de l’Ecole de Médecine – Métro Odéon

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris