Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Rambouillet de La Sablière

L’hôtel de Rambouillet de La Sablière


4 rue Vide-Gousset et 3 rue d’Aboukir – M° Bourse ou Sentier

2e arrondissement

L’hôtel de Rambouillet fut le cadre du salon de Mme de La Sablière et accueillit les beaux esprits du XVIIe siècle.

JPEG - 51.2 ko
L’hôtel de Rambouillet - L’ancien portail d’entrée
©paris-promeneurs

Un richissime fermier-général  

Nicolas I de Rambouillet de La Sablière (1576-1664), fermier-général  , est l’un des hommes les plus riches du royaume. En 1634, il s’établit dans un hôtel particulier entre cour et jardin. L’entrée est située rue d’Aboukir, tandis que le jardin et les écuries se prolongent à l’arrière jusqu’à la rue du Mail.

Le bâtiment d’entrée et son avant-corps existent toujours au n°3 rue d’Aboukir. Sur la façade, les chainages de pierre encadrant les fenêtres sont saillants, comme souvent au XVIIe siècle. Les deux figures personnifiant le commerce ont été ajoutées au début du XIXe siècle.

JPEG - 60.3 ko
L’hôtel de Rambouillet - L’ancien bâtiment d’entrée situé rue d’Aboukir
©paris-promeneurs

Le salon de Mme de la Sablière

Marguerite Hessein (1636-1693), fille d’un riche banquier protestant, épouse Nicolas II de Rambouillet de La Sablière, le fils de Nicolas I (1624-1679). Dans l’hôtel de son beau-père, elle va tenir un salon littéraire resté célèbre.

Fort cultivée, Madame de La Sablière parle plusieurs langues et dispose de solides connaissances en musique, mathématiques, physique, astronomie. Dans son salon, elle reçoit la plupart des intellectuels de son temps : Benserade, Chaulier, Boileau, le marquis de La Fare, la comtesse de La Fayette, Fontenelle, Gassendi, Ninon de Lenclos, Perrault, Racine, Tallemand des Réaux, Roberval, Madame de Sévigné, etc.

Mais c’est surtout le poète Jean de La Fontaine (1621-1695) qui lui voue une véritable adoration. Marguerite de La Sablière est d’ailleurs sa protectrice et l’héberge de 1653 à 1668. Sur la fin de sa vie, convertie au catholicisme, elle se retire au couvent des Feuillants, rue Saint-Honoré.

Les Rambouillet possède également une maison de plaisance restée célèbre, la Folie-Rambouillet, réputée pour ses beaux jardins et située à l’orée de la ville.

JPEG - 50.4 ko
L’hôtel de Rambouillet - Façade sur la Place des Victoires : les deux ailes et les arcatures sont ajoutées en 1688 pour s’harmoniser avec la toute nouvelle place des Victoires
©paris-promeneurs

Un généalogiste du roi

En 1668, les Rambouillet vendent leur hôtel à Pierre de Clairambault, historien et généalogiste du roi. Sa fonction consiste à contrôler la noblesse des postulants souhaitant obtenir « les honneurs de la cour », un privilège réservé aux familles aristocratiques très anciennes. Il renseigne également le roi sur l’origine et la qualité d’une famille.

JPEG - 72.9 ko
L’hôtel de Rambouillet vu de la place des Victoires
©paris-promeneurs

L’intégration à la place des Victoires

En 1688, l’hôtel de Rambouillet est en partie reconstruit afin de s’intégrer à l’ordonnancement de la place des Victoires nouvellement bâtie. L’hôtel se présente toujours ainsi aujourd’hui : sur la rue Vide-Gousset, face à la place des Victoires, deux ailes formant pavillon sont ajoutées ; elles sont reliées par trois arcatures   à refends   surmontées d’une balustrade, reprenant le rythme des bâtiments de la place. Au niveau des combles, les lucarnes sont surmontées de frontons   courbes et triangulaires. Ces transformations auraient été dirigées par Jean Beausire, architecte de la ville.

Au XVIIIe siècle, l’hôtel de Rambouillet est morcelé. Dans le pavillon de gauche subsiste un vestibule décoré de pilastres   et de bas-reliefs   représentant des jeux d’enfants, ainsi qu’un escalier datant du XVIIe siècle.

Source :
- Guide du promeneur 2e arrondissement, Dominique Leborgne, Parigramme, 1995.


4 rue Vide-Gousset et 3 rue d’Aboukir – M° Bourse ou Sentier

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites du Paris pittoresque
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris