Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > La carrière des Capucins

La carrière des Capucins


Sous l’hôpital Cochin, boulevard du Port-Royal, rue de la Santé.

14e arrondissement

Situées sous l’hôpital Cochin, les Carrières des Capucins ont été consolidées au XVIIIe siècle. Elles renferment un étonnant puit et un escalier descendant vers une fontaine souterraine.

La carrière des Capucins : l’escalier menant à la fontaine et l’échelle d’étiage
©www.seadacc.com

Des carrières très anciennes

Le long de la voie romaine correspondant à l’actuelle rue Saint-Jacques existaient des puits d’extraction de pierre à bâtir. Au XVIIe siècle, on en dénombre encore une trentaine.

De cette exploitation résultent périodiquement des effondrements et des pertes humaines. En 1777, l’inspection générale des carrières est créée par décret royal. Charles-Axel Guillaumot, architecte, est placé à sa tête.

Dès 1779, les ingénieurs commencent à faire remblayer les nombreuses carrières. Dans ce cadre, un véritable réseau de rues souterraines est créé tandis qu’une cartographie est réalisée.

Lors de ces travaux, de nombreux carriers, devenus maçons pour l’occasion, sont blessés. L’abbé Denis Cochin, curé de l’église Saint-Jacques du Haut Pas, fonde en 1782 l’hospice « Saint-Jacques du Haut Pas » pour les carriers accidentés. L’hospice est situé sur l’ancien domaine des Capucins. Il sera à l’origine de la création de l’hôpital Cochin.

Sous l’hôpital Cochin, à l’emplacement de l’ancien noviciat des Capucins subsiste un intéressant réseau de galeries de 1,2 kilomètres de long, consolidées à la fin du XVIIIe siècle. Elles sont situées à environ 18m sous le niveau du sol.

La carrière des Capucins - Le puit
©www.ruedeslumieres.morkitu.org

Des ouvrages souterrains remarquables

Plusieurs ouvrages anciens remarquables ont été conservés. Datant de 1810, une fontaine et son escalier ont été construits par Trémery. Il s’agit en fait d’un puit à eau permettant de contrôler la hauteur de la nappe phréatique. L’ouvrage comporte une très belle margelle semi-circulaire en pierre. Au centre, une échelle d’étiage, d’une hauteur de 4m, permet de mesurer le niveau de l’eau. Cette graduation est surmontée d’un chapiteau dorique. En 1990, la fontaine est le premier édifice souterrain classé Monument Historique en France.

Un ancien puit d’extraction est également remarquable. En 1841, Trémery le fait consolider afin de le transformer en puit d’inspection. Très original, ce puit a une forme trapézoïdale avec une section carrée.

Enfin, un cabinet minéralogique a été construit en 2005 : il reproduit l’ancien cabinet Saint-Jacques. Son nom est gravé à l’entrée : « collection minéralogique des Carrières des Capucins 1811-2005 ». Sur un escalier sont gravées les différents étages géologiques traversés depuis la surface.

Des sculptures contemporaines ont également été ajoutées dans les galeries.

Il est possible de visiter en petit groupe de moins de 15 personnes les Carrières des Capucins en écrivant à association@seadacc.com

Sources :
- www.seadacc.com
- www.ruedeslumieres.morkitu.org


Sous l’hôpital Cochin, boulevard du Port-Royal, rue de la Santé.

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris