Le Paris de la modernité
1905-1925

Accueil|Articles|Les expos du moment|Le Paris de la modernité
1905-1925

Le pavillon du Collectionneur conçu par Pierre Patout pour l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925.

Paris, foyer des avant-gardes

De la Belle Epoque aux Années folles, Paris attire les artistes du monde entier par sa vitalité et sa liberté de pensée. C’est à cette époque qu’émergent les avant-gardes artistiques du début du XXe siècle dans tous les domaines des arts : fauvisme, primitivisme, cubisme, abstraction, surréalisme, dadaïsme, Art déco, ballet, revue nègre, mode, etc. La modernité se manifeste également par les progrès techniques, de l’automobile à l’aviation. Un moment clef de cette modernité à l’œuvre sera l’Exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes organisée en 1925 entre l’esplanade des Invalides et le Grand Palais.

maquette du décor du ballet « la création du monde », Fernand Léger.

Près de 400 œuvres exposées

Au fil d’un parcours à la fois chronologique et thématiques, cette exposition magistrale met en lumière près de 400 œuvres de Marie Laurencin, Chana Orloff, le douanier Rousseau, Amadéo Modigliani, Chaïm Soutine, Marc Chagall, Sonia et Robert Delaunay, Georges Braque, Pablo Picasso, Fernand léger, Marcel Duchamp, les frères Martel, Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Jeanne Lanvin, etc. Le Paris de la modernité aborde également les mutations sociales, et notamment l’émancipation des femmes incarnée par Tamara de Lempicka ou Joséphine Baker. Par son foisonnement artistique et son attrait touristique, Paris incarne alors véritablement « la capitale du monde ».

Robe triangle, Madeleine Vionnet, 1925.

Où : Petit Palais, avenue Winston Churchill, Paris 8, M° Champs-Elysées-Clémenceau

L’atelier, Marc Chagall, 1911

Tarifs : plein tarif 12 €, tarif réduit 10 €, gratuité pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minima sociaux. La réservation en ligne est fortement recommandée.

Costume du ballet « Parade » : le manager new-yorkais – Pablo Picasso, 1979 – Refait d’après l’original de 1917.

Horaires d’ouverture : ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Jusqu’au 14 avril 2024.

Tableau de Georges Braque

Adresse :

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :