Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Immeubles locatifs Rue Saint - Honoré

Immeubles locatifs Rue Saint - Honoré


229 à 235 rue Saint-Honoré – M° Tuileries

1er arrondissement

Datant de 1782, ces quatre immeubles locatifs sont l’œuvre de l’architecte Jacques-Denis Antoine, constructeur du bâtiment de la Monnaie de Paris.

Immeuble locatif 229 rue Saint-Honoré
©paris-promeneurs

Cet ensemble d’immeubles locatifs est construit en 1782 pour le compte du couvent des Feuillants voisin. Les religieux cherchent ainsi à augmenter leurs revenus par la location d’appartements. Rasé en 1804 au profit de la rue de Castiglione, le couvent était situé au sud de la place Louis Le Grand (actuelle place Vendôme).

Immeuble locatif 233 rue Saint-Honoré
©paris-promeneurs

La construction est confiée à l’architecte Jacques-Denis Antoine (1733-1801), dont l’œuvre la plus admirée est l’hôtel des Monnaies (1771-1775), quai de Conti. Les quatre immeubles forment une séquence homogène. Des arcades à refends   englobent le rez-de-chaussée et l’entresol ; ces deux niveaux sont destinés à des boutiques.

Immeuble locatif 235 rue Saint-Honoré
©paris-promeneurs

Au-dessus, les façades se caractérisent par trois étages décroissants, dont le nu des murs annonce le style néo-classique. Les fenêtres sont dotées de garde-corps géométriques et de banquettes s’appuyant sur des consoles   en forme de pointes de diamant bombées. Le 4e étage est traité en attique   (autre caractéristique du néo-classicisme) ; il est séparé du 3e étage par un bandeau horizontal et couronné d’une corniche saillante.

Immeuble locatif 231 rue Saint-Honoré
©paris-promeneurs

Situé au centre de la composition, l’immeuble du n°231 présente une façade plus décorative : la moitié des fenêtres du 1er étage sont surmontées de corniches reposant sur des consoles  . Au niveau du comble, un attique   percé d’œils de bœuf est surmonté d’un fronton courbe en partie sculpté et encadré de deux lucarnes percées d’œils de bœuf.

En pénétrant dans la cour du n°229, on peut voir un mur courbe enduit : c’est le vestige du chevet de l’église du couvent des Feuillants.

Pour l’architecte Jacques-Denis Antoine, voir également l’hôtel de Jaucourt, l’hôtel de Fleury, l’école pratique de la Faculté de Médecine Pari-Descartes, l’hôtel des Monnaies, le Palais de Justice.

Sources :
Hillairet (Jacques), Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Editions de Minuit, réédition de 1997.


229 à 235 rue Saint-Honoré – M° Tuileries

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin