Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le pont de la Concorde

Le pont de la Concorde


Situé entre le quai des Tuileries et le quai d’Orsay – M° Assemblée Nationale

7e arrondissement

Inauguré en 1791, le pont de la Concorde a été construit en utilisant les pierres de la forteresse de la Bastille, démolie à partir de 1789.

Le pont de la Concorde

Jusqu’au XVIIIe siècle, un bac assure à cet endroit la liaison entre la Rive Gauche et la Rive Droite de la Seine. Mais il devient indispensable de relier par un pont le faubourg Saint-Germain et le faubourg Saint-Honoré. En 1722, Louis XV autorise le prévôt des marchands de Paris à construire un pont. Mais faute d’argent, l’ouvrage ne voit pas le jour…

Sous Louis XVI, l’ingénieur et architecte Jean-Rodolphe Perronet (1708-1794) est chargé de dessiner le projet à partir de 1777. Ce brillant ingénieur est l’auteur de nombreux ponts en France. Il est surtout, avec Daniel-Charles Trudaine, le fondateur de l’Ecole des Ponts et Chaussées dont il est le premier directeur.

Faute d’argent encore, le projet ne démarre qu’en 1788, un an avant le début de la Révolution, et s’achève en 1791. Les pierres de la forteresse de la Bastille, démolie au début de la Révolution, ont été utilisées pour sa construction. Ceci afin que « le peuple pût continuellement fouler aux pieds l’antique forteresse ».

Le pont comporte cinq arcs. Des pyramides de pierre, prévues sur les parapets, ne furent jamais exécutées. En 1810, l’empereur Napoléon 1er fait placer huit statues de généraux morts pendant les campagnes du 1er Empire.
Sous la Restauration, elles sont remplacées par douze statues représentant quatre grands ministres, quatre grands militaires et quatre grands marins. Jugées trop lourdes pour l’ouvrage, elles ont été transférées ailleurs sous Louis-Philippe.

Ayant changé plusieurs fois de nom, le pont a pris définitivement en 1830 son appellation actuelle de pont de la Concorde. Avec la place de la Concorde et la rue Royale, il fait partie de l’axe reliant l’Assemblée Nationale, Rive Gauche, à l’église de la Madeleine, Rive Droite.

Entre 1930 et 1932, la largeur du pont a été doublée.

Source :
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.


Situé entre le quai des Tuileries et le quai d’Orsay – M° Assemblée Nationale

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin