Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > La maison Chaumet L’hôtel Baudard de Saint - James

La maison Chaumet L’hôtel Baudard de Saint - James


12 place Vendôme – M° Tuileries ou Opéra

1er arrondissement

Construit après 1700, l’hôtel Baudard de Saint-James a été redécoré en 1777 par l’architecte néo-classique François-Joseph Bélanger. Il abrite aujourd’hui le siège de la prestigieuse joaillerie Chaumet.

L’hôtel Baudard de Saint-James

Baudard de Saint-James : un richissime fermier-général  

L’hôtel Baudard de Saint-James a été construit après 1700 sur la prestigieuse place Louis-le-Grand (actuelle place Vendôme) pour le compte de Louis Dublineau, Docteur en Sorbonne et prieur de l’abbaye de Longchamp. En 1702, l’usufruit de l’hôtel est donné au financier Urbain Aubert.

En 1777, l’hôtel est acquis par Claude Baudard de Saint-James, trésorier général de la Marine, qui va lui laisser son nom. Fermier-général  , il développe un talent extraordinaire pour la finance et participe au développement de grandes compagnies (Compagnie du Nord, Compagnie du Creusot, Compagnie des eaux de Paris). Son nom « Saint-James » est en fait l’anglicisation du village de « Saint-Gemmes sur Loire » dont il est baron.

L’hôtel Baudard de Saint-James

Sa fortune lui permet de faire construire en 1777 la célèbre folie   Saint-James à Neuilly par l’architecte néo-classique François-Joseph Bélanger. Place Vendôme, Saint-James fait redécorer son hôtel par Bélanger et par le peintre Jean-Jacques Lagrenée. A la suite de mauvaises affaires, il meurt ruiné en 1787.

A partir de 1814, l’hôtel est habité par Isaac Thuret et devient le siège de la banque Thuret. En 1848, l’hôtel devient le siège de l’ambassade de Russie. Le musicien Frédéric Chopin y réside également dans un appartement et y meurt de la tuberculose en 1849.

L’hôtel Baudard de Saint-James

La famille Say, les créateurs de la première raffinerie de sucre de betterave

En 1855, l’hôtel Baudard est vendu à Basile Parent. En 1866, ses héritières le revendent à Constant Say (1816-1871), l’un des fils de Louis Say, créateur de la première raffinerie de sucre de betterave qui va devenir un véritable empire sucrier. Constant Say possède déjà l’hôtel de La Fare, situé au n°14 place Vendôme.

En 1872, après la mort de Constant Say et son épouse, l’hôtel est racheté par leur fille Marie-Charlotte Say, princesse Amédée de Broglie, puis par remariage princesse Louis-Ferdinand d’Espagne.

L’hôtel Baudard de Saint-James : le grand escalier

La maison Chaumet

En 1920, l’hôtel Baudard est acquis par la Société Minière de Pennaroya avant d’être racheté en 1971 par une filiale du Crédit Foncier qui loue les appartements.

En 1907, la célèbre joaillerie Chaumet, dont l’origine remonte à 1780, s’installe au n° 12 place Vendôme dans l’hôtel Baudard. Mais la place Vendôme était déjà son adresse historique depuis 1805, année où elle s’était installée au n°15, dans l’hôtel de Gramont (actuel hôtel Ritz).

L’hôtel Baudard de Saint-James

Depuis 1999, la maison Chaumet est entrée dans le giron du groupe LVMH. Après de longs travaux de rénovation menés par l’architecte d’intérieur Patricia Grosdemange, l’hôtel Baudard de Saint-James, siège de la joaillerie Chaumet, a rouvert ses portes en 2020. L’hôtel abrite à la fois la boutique, l’atelier de haute joaillerie et les grands salons redécorés dans le style néoclassique par François-Joseph Bélanger (classés MH  ).


12 place Vendôme – M° Tuileries ou Opéra

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin