Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel Paysant ou hôtel de Bellorcier

L’hôtel Paysant ou hôtel de Bellorcier


11 rue des Lions-Saint-Paul – M° Saint-Paul

marais

Ce ravissant petit hôtel particulier blotti au fond d’une cour arborée a été habité par la marquise de Sévigné, célèbre épistolaire  , alors jeune mariée.

L’hôtel de Bellorcier : le bâtiment sur rue
©paris-promeneurs

Cette demeure du XVIIe siècle est acquise en 1644 par le notaire Etienne Paysant. Celui-ci le loue dès décembre 1644 au marquis et à la marquise de Sévigné (née Marie de Rabutin-Chantal), alors jeunes mariés. Le 10 octobre 1646 y naît leur fille, Françoise-Marguerite. Mme de Sévigné entretiendra avec sa fille, devenue comtesse de Grignan par son mariage, une correspondance de 900 lettres restée célèbre.

L’hôtel de Bellorcier : le portail
©paris-promeneurs

Lassée des infidélités et du train de vie dispendieux de son mari, Mme de Sévigné obtient la séparation de biens. Elle quitte l’hôtel Paysant en 1650 pour s’installer au château des Rochers près de Vitré, terre de la famille de Sévigné. Elle louera plus tard l’hôtel Carnavalet dont elle fera sa résidence parisienne.

L’hôtel de Bellorcier : le logis en fond de cour
©paris-promeneurs

En 1660, Marie, la fille d’Etienne Paysan, épouse Nicolas de Bellorcier, conseiller du roi. Elle lui apporte par héritage l’hôtel qui prendra alors le nom d’hôtel de Bellorcier. C’est à elle qu’on attribue la reconstruction du logis en fond de cour.

L’hôtel est acquis en 1696 par Jean-Baptiste Le Féron, maître des comptes et grand maître des eaux et forêts d’Ile-de-France. Cette famille conserve la demeure jusqu’en 1808. En 1834, Jacques Happey en fait l’acquisition ; il restera dans sa descendance jusque dans les années 1920. Il est aujourd’hui séparé en appartements.

L’hôtel de Bellorcier : l’aile droite dans la cour
©paris-promeneurs

Sur la rue, un premier corps de logis a été remanié au XVIIIe siècle. Revêtu d’un enduit, il est percé d’un portail   à refends   conservant sa porte cloutée en bois. Au niveau du comble, les lucarnes ont conservé leurs frontons   Louis XIII alternativement triangulaires et cintrés.

Au fond de la cour se dresse l’étroit corps de logis du XVIIe siècle. Il est percé au rez-de-chaussée d’arcades en forme d’anses de panier. La façade est décorée de tables   et couronnée par un fronton triangulaire. Dans l’aile droite subsiste un bel escalier avec sa rampe en fer forgé. Dans l’aile gauche, un escalier à balustres   de bois distribue les étages.

L’hôtel de Bellorcier : l’escalier situé dans l’aile droite
©paris-promeneurs

L’hôtel est fermé par un digicode.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Gady (Alexandre), Le Marais, guide historique et architectural, Paris, Le Passage, 2004.


11 rue des Lions-Saint-Paul – M° Saint-Paul

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin