Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel Feydeau de Brou Annexe de Sciences Po

L’hôtel Feydeau de Brou Annexe de Sciences Po


13 rue de l’Université – M° Saint-Germain-des-Prés

7e arrondissement

L’hôtel Feydeau de Brou a été habité par Paul-Esprit Feydeau de Brou, garde des sceaux sous Louis XV. A partir de 1978, il a accueilli les locaux de l’ENA, puis à partir de 2007 une annexe de Sciences Po.

L’hôtel Feydeau de Brou : le portail
©paris-promeneurs

A cet emplacement, un premier hôtel particulier est construit en 1657 pour le compte de Louise Pithou. Elle l’offre à son fils, François Brissonnet, à l’occasion de son mariage avec Marguerite Hardy. Lorsque le couple se sépare, l’épouse récupère l’hôtel en remboursement de sa dot.

Entre 1691 et 1699, l’hôtel est entièrement réaménagé, probablement sur les plans de l’architecte Thomas Gobert. Les travaux sont si considérables que Marguerite Hardy est contrainte de vendre la demeure à Marie-Anne Voisin, veuve de Denys II Feydeau de Brou, issu d’une famille de magistrats. Son fils, Paul-Esprit Feydeau de Brou (1682-1767), nommé garde des sceaux par Louis XV en 1762, y réside à son tour. L’ambassade de Venise s’y établit vers 1772.

L’hôtel Feydeau de Brou : le corps de logis en fond de cour
©paris-promeneurs

En 1817, le service hydrographique du ministère de la Marine s’y installe. Vers 1855, le bâtiment sur rue est démoli et remplacé par un portail   et deux ailes perpendiculaires au corps central existant. En 1868, l’hôtel est surélevé de deux étages.

Dans le but d’accueillir l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), l’hôtel est abattu à partir de 1971, à l’exception des ailes et de la demi profondeur du logis. Un immeuble en verre de cinq étages imaginé par les architectes Hubert Martin et Gérard Gilbert est ajouté côté jardin. L’ENA l’occupe de 1978 à 2007.

L’hôtel Feydeau de Brou : l’aile gauche
©paris-promeneurs

L’institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) en a fait depuis 2007 l’une de ses annexes, le site René Rémond. La prestigieuse école rassemblera en 2021 ses nombreux sites parisiens dans l’hôtel de l’Artillerie, ancien noviciat des dominicains Saint-Thomas d’Aquin.

Source :
Leborgne (Dominique), Saint-Germain-des-Prés et son faubourg, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2005.


13 rue de l’Université – M° Saint-Germain-des-Prés

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris