Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Sommery

L’hôtel de Sommery


115 rue de Grenelle – M° Varenne

7e arrondissement

L’hôtel de Sommery est une demeure d’époque Louis XVI à laquelle se rattache le souvenir d’Adrienne Lecouvreur, souvent considérée comme la plus grande comédienne du XVIIIe siècle.

L’hôtel de Sommery - Façade sur la rue
©paris-promeneurs

Un hôtel de style Louis XVI

Cet hôtel particulier de style Louis XVI a été bâti en 1786 pour le comte d’Argental. Donnant directement sur la rue de Grenelle, il comprend en façade un rez-de-chaussée à entresol habillé de refends   au-dessus duquel s’élèvent deux niveaux décroissants. la façade est couronnée par une corniche à modillons  .

Le tympan   de la porte cochère est percé d’un oculus   encadré de guirlandes de fleurs. Au 1er étage, la baie centrale est surmontée d’une frise de végétaux et d’une corniche. De chaque côté, les deux travées sont réunies par une frise située au niveau des allèges   des baies du second étage. Enfin, les garde-corps géométriques dessinant des cercles sont caractéristiques du style Louis XVI.

A l’intérieur, un bel escalier doté d’une rampe en fer forgé à motif de volutes   dessert les étages. On a retrouvé dans le comble de l’hôtel une plaque autrefois scellée sous le porche : le comte d’Argental, ancien amant de la célèbre comédienne Adrienne Lecouvreur, la fit graver pour lui rendre hommage.

L’hôtel de Sommery : l’escalier du 1er étage
©Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP

Adrienne Lecouvreur, la plus grande comédienne du XVIIIe siècle

Adrienne Couvreur (1692-1730) est issue d’un milieu très simple : son père est chapelier, sa mère blanchisseuse. Originaire de Damery (Marne), elle vient s’installer avec ses parents à Paris, à proximité de la Comédie Française.

Dès l’âge de 15 ans, elle commence à interpréter des rôles dans des pièces de Molière, Corneille ou Racine jouées pour la bonne société. Sa première représentation marquante a lieu dans la cour de l’hôtel de Sourdéac : nous sommes le 14 mars 1717, Adrienne Lecouvreur joue dans Mithridate de Racine.

Adrienne Lecouvreur

La même année, Adrienne Lecouvreur (son nom de comédienne) intègre la prestigieuse Comédie Française. Pendant 12 ans, au cours d’une carrière fulgurante interrompue par sa mort, elle interprète des rôles dans les pièces des plus grands auteurs : Electre, puis Pyrrhus de Jolyot de Crébillon, Mariamne puis Œdipe de Voltaire (dont elle est l’actrice préférée).

Dans sa vie amoureuse, elle enchaîne les amants successifs. Les plus connus sont Voltaire et le militaire Maurice de Saxe (1696-1750) pour lequel elle semble animée d’une vraie passion. Sa mort prématurée à 38 ans reste mystérieuse : épuisement ou empoisonnement ? En effet, elle fut la rivale d’une autre maîtresse de Maurice de Saxe, la duchesse de Bouillon, qui l’aurait fait empoisonner.

Excommuniée comme tous les comédiens à cette époque, Adrienne Lecouvreur est privée d’enterrement chrétien. Son corps aurait été enterré discrètement, en pleine nuit, dans une fosse creusée dans un terrain vague de la rue de Grenelle. Mais aucune trace de ses restes ne fut retrouvée. Pour l’opinion public, Adrienne Lecouvreur est pourtant considérée comme la plus grande comédienne du XVIIIe siècle.

L’hôtel de Sommery - Façade sur la rue
©paris-promeneurs

Source :
Lecompte (Francis), Mystères du vieux Paris, Les essentiels du patrimoine, Editions Massin, 2014.


115 rue de Grenelle – M° Varenne

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin