Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Chaulnes

L’hôtel de Chaulnes


9 place des Vosges – M° Saint-Paul

marais

L’hôtel de Chaulnes est une demeure du XVIIe siècle habitée par le duc et la duchesse de Chaulnes puis par les Nicolaï.

L’hôtel de Chaulnes : la façade sur la place des Vosges
©paris-promeneurs

En 1607, Pierre Fougeu d’Escures, conseiller du roi Henri IV puis maire d’Orléans, fait construire sur la place Royale (rebaptisée place des Vosges) deux pavillons brique et pierre se développant sur huit arcades. L’hôtel est utilisé lors du carrousel organisé en 1612 pour les fiançailles de Louis XIII et d’Anne d’Autriche : la Cour s’installe sur des tribunes   adossées à la façade pour admirer le défilé.

En 1644, la demeure est vendue à Honoré d’Albert, duc de Chaulnes, maréchal de France. Grâce à son mariage avec Charlotte d’Ailly, duchesse de Picquigny, il est l’un des hommes les plus riches de France.

L’hôtel de Chaulnes : l’aile à gauche dans la cour
©paris-promeneurs

Le duc agrandit la propriété : il fait construire l’aile gauche dans la cour et fait exécuter de nouveaux décors intérieurs. Dans cette aile, une petite chapelle est aménagée. Vers 1645, elle est dotée d’un plafond à poutres et solives au chiffre CD pour Chaulnes et d’Ailly.

En 1676-1677, le troisième fils du duc, héritier de l’hôtel, fait édifier l’aile droite sur les plans de l’architecte Jules-Hardouin Mansart (1646-1708). Cet aile classique, assez sévère, est centrée sur un avant-corps surmonté d’un fronton triangulaire. La cour est alors ornée d’une statue pédestre de Louis XIV en pierre.

L’hôtel de Chaulnes : l’aile à droite dans la cour, bâtie sur les plans de Jules-Hardouin Mansart
©paris-promeneurs

En 1701, l’hôtel est acquis par Jean-Aymar de Nicolaï, marquis de Goussainville, Premier président de la Chambre des comptes. Les Nicolaï le conservent jusqu’en 1822. En 1857, la grande tragédienne Rachel loue l’appartement du premier étage, mais elle meurt le 3 janvier 1858 à l’âge de 37 ans. En 1967, l’Académie d’architecture fait l’acquisition du premier étage qu’elle fait restaurer et occupe encore aujourd’hui.

A l’intérieur de l’hôtel subsistent plusieurs éléments anciens : le grand escalier (privé de sa rampe XVIIe remplacée), l’ancienne chambre de la duchesse de Chaulnes (devenue un salon) ornée d’une corniche d’époque Louis XIV et de gypseries datant de 1785-1788, le salon d’angle décoré de dessus-de-portes du XVIIe siècle sur le thème de Flore, Cérès, l’Automne, la Source.

L’hôtel de Chaulnes : la cour
©paris-promeneurs

Au fond de la cour, un ancien atelier ajouté postérieurement abrite la galerie   d’art Nikki Diana Marquardt. Il vient malheureusement masquer une partie de l’aile droite de l’hôtel.

Pour l’architecte Jules-Hardouin Mansart, voir également la place Vendôme, l’église Saint-Roch, l’hôtel des Invalides, la place des Victoires, l’hôtel Mansart de Sagonne.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2005.
Gady (Alexandre), Le Marais, Guide historique et architectural, Paris, Le Passage, 2002.


9 place des Vosges – M° Saint-Paul

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris