Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Breteuil ou hôtel de Fersen (démoli)

L’hôtel de Breteuil ou hôtel de Fersen (démoli)


27 avenue Matignon – M° Miromesnil

8e arrondissement

De style Louis XVI, le ravissant hôtel de Breteuil a été habité par le comte de Fersen, amant de Marie-Antoinette. Il a été honteusement démoli en 1923 et remplacé par la galerie   Bernheim Jeune.

L’hôtel Fersen (démoli)
©paris-promeneurs

En 1768, le maître-menuisier Jacques Millet fait l’acquisition d’une petite maison à l’enseigne de l’Enfant-Jésus située au milieu d’un environnement champêtre.

Propriétaire de plusieurs terrains qu’il souhaite bâtir, Millet fait ouvrir en 1775 la rue qui portera son nom. Située entre le Grand-Cours (aujourd’hui avenue des Champs-Elysées) et la rue du faubourg Saint-Honoré, cette voie prend en 1787 le nom d’avenue Matignon, en l’honneur du maréchal de Matignon (1646-1729).

L’hôtel Fersen : le salon ovale

A la place de la petite maison, Jacques Millet fait édifier un petit hôtel dans le style Louis XVI. Il comprend un rez-de-chaussée, un premier étage et un étage d’attique  . La façade sur le jardin (illustration) est décorée de corniches reposant sur des consoles  , de guirlandes de fleurs, de feuillages. Les pilastres   colossaux   à chapiteaux   ioniques font référence à la Renaissance française.

A l’intérieur, les pièces sont habillées de boiseries blanc et or, comme c’est la mode sous Louis XVI, dans un style à la fois sobre et raffiné. Plusieurs photographies perpétuent le souvenir de ces décors : la rotonde   donnant sur le jardin, la salle à manger.

L’hôtel Fersen : la salle à manger

En 1782, l’hôtel est vendu au vicomte Claude-Stanislas Le Tonnelier de Breteuil, maréchal de camp, qui laisse son nom à l hôtel. Après son décès en 1783, la demeure connaît plusieurs locataires successifs, dont le comte de Fersen qui s’y installe en mai 1789, célèbre pour avoir été l’ami et l’amant de la reine Marie-Antoinette.

Du début du XIXe siècle jusqu’aux années 1910, les locataires ou propriétaires se succèdent à cette adresse : le général Antoine-Guillaume Rampon, à nouveau la famille de Breteuil, la marquise de Rosanbo, le comte Roederer, la marquise de La Guiche et la comtesse de Mérode.

L’hôtel Fersen : décors du boudoir remontés au musée Carnavalet

En septembre 1923, l’hôtel de Fersen est malheureusement démoli lors de l’élargissement de l’avenue Matignon. Il est remplacé en 1925 par la célèbre galerie   d’antiquité Bernheim Jeune. Le bâtiment fait l’angle de l’avenue Matignon (n°27) et de la rue du faubourg Saint-Honoré (n° 83).

Plusieurs boiseries provenant de l’hôtel de Fersen ont été sauvées et sont conservées au musée Carnavalet, notamment l’ancien boudoir.

Sources :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
La Construction Moderne, 2 décembre 1923


27 avenue Matignon – M° Miromesnil

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris