Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel d’Asfeld ou hôtel de Rochambeau

L’hôtel d’Asfeld ou hôtel de Rochambeau


40 rue du Cherche-Midi – M° Saint-Placide

6e arrondissement

Cet hôtel datant du début du XVIIIe siècle a été la demeure du comte de Rochambeau, victorieux contre les anglais à la bataille de Yorktown qui scella l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique.

L’hôtel de Rochambeau
©paris-promeneurs

Cet hôtel particulier a été bâti vers 1710. Sa façade sur rue est animée par un portail   surmonté d’un cartouche sculpté et par un balcon présent au 1er étage de la travée centrale. Elle a certainement été refaite à la fin du XVIIIe siècle. A l’intérieur, un bel escalier et sa rampe en fer forgé sont classés.

L’édifice est habité en 1759 par le marquis Claude-Etienne d’Asfeld (1719-1793). Il est le fils du 1er marquis d’Asfeld, grand militaire qui finit sa carrière avec le grade de maréchal de France. L’hôtel échoit ensuite à ses deux filles mineures, pensionnaires chez Bénédictines du Saint-Sacrement.

En 1779, l’hôtel est acquis par le comte de Rochambeau (1725-1807), lieutenant-général des armées. En 1780, Rochambeau est envoyé par Louis XVI pour soutenir les colons américains (avec à leur tête Georges Washington) dans leur guerre d’indépendance contre les troupes britanniques.

L’hôtel de Rochambeau
©paris-promeneurs

A la tête de 6000 hommes, le comte de Rochambeau est victorieux le 19 octobre 1781 à la bataille de Yorktown, rejoint par les troupes américaines commandées par le général de La Fayette. Cette victoire scelle la fin de la guerre et permet l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique.

De retour en France, le militaire est honoré par Louis XVI en recevant le titre de chevalier de l’ordre du Saint-Esprit. Il devient gouverneur de l’Artois et de la Picardie. Il sera à nouveau honoré pendant la Révolution française en recevant le bâton de Maréchal en 1791. Inquiété pendant la Terreur, il ne doit sa survie qu’à la chute de Robespierre.

De 1910 à 1939, l’hôtel de Rochambeau est occupé par des services du ministère du Travail. Il est aujourd’hui séparé en appartements ; sa cour est accessible en semaine.

Une plaque sur la façade rappelle que dans cet hôtel fut fondée en 1784 la branche française de la Société des Cincinatti. Créée par Georges Washington, cette société est composée de membres s’étant distingués pendant la guerre d’indépendance américaine. Supprimée en 1792 en France pendant la Terreur, la société a été reconstituée en 1925 par les descendants d’anciens membres.

Source :
Hillairet (Jacques), Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Editions de Minuit, 1972.


40 rue du Cherche-Midi – M° Saint-Placide

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin