Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le château de la Reine Blanche

Le château de la Reine Blanche


17 rue des Gobelins et rue Gustave Geffroy – Métro Gobelins

13e arrondissement

Le château de la Reine Blanche est une demeure Renaissance ayant appartenu aux famille Canaye et Gobelin, de célèbres teinturiers.

JPEG - 48 ko
Le château de la Reine Blanche, ancienne maison de teinturiers
©paris-promeneurs

Un nom à l’origine controversée

Un manoir royal situé au bord de la Bièvre est construit à la fin du XIIIe siècle par la veuve de Saint-Louis. Détruit en 1404, il laisse au lieu son appellation de « château de la Reine Blanche ». Cette "Reine Blanche" pourrait être Blanche de Castille, mère de Saint-Louis, ou bien Blanche d’Évreux, veuve de Philippe VI de Valois, ou encore Blanche de Bourgogne, épouse de Charles IV le Bel.

Le quartier des teinturiers

La construction que nous voyons aujourd’hui date de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle. Avec la présence de la Bièvre, les teinturiers travaillent et vivent dans ce quartier. Les famille Gobelin et Canaye semblent être à l’origine de cette demeure à usage d’habitation, tandis que des ateliers de teinturerie bordent la rivière un peu plus bas. Au XVIIe siècle, la manufacture de la famille Gobelin est d’ailleurs achetée par Colbert, ministre de Louis XIV, qui fonde la Manufacture Royale des Gobelins, portant leur nom.

JPEG - 54.2 ko
Les ateliers situés un peu plus bas
©paris-promeneurs

Un logis Renaissance

La plus belle façade est celle visible rue Gustave Geffroy. Le corps de logis, en pierre de taille, conserve de belles fenêtres à meneaux   et une tourelle à pans coupés coiffée d’une poivrière. A l’intérieur de l’édifice subsistent deux escaliers hélicoïdaux portés par d’élégantes vis en chêne. Le bâtiment est assis sur deux étages de très belles caves voûtées.

A l’arrière, une galerie   couverte à pans de bois surplombe une deuxième cour. Cette cour mène aux anciens ateliers qui longent la rue Berbier-du-Metz : installés au bord de la Bièvre (aujourd’hui enfouie), ils ont abrité la manufacture de Jean Glucq, célèbre teinturier.

Le château de la Reine Blanche connaît par la suite plusieurs vies successives : il devient brasserie, tuilerie, tannerie, et même le cadre d’ un club des jacobins en 1790.

Restauré et classé Monument historique, le château de la Reine Blanche est ouvert au moment des Journées du Patrimoine.

Sources :
- Guide du promeneur 13e arrondissement, Gilles-Antoine Langlois, Parigramme, 1996
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


17 rue des Gobelins et rue Gustave Geffroy – Métro Gobelins

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris