Pont de paris

Architecture moderne et contemporaine

Accueil > Architecture moderne et contemporaine > Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint - Merri

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint - Merri


74 rue de la Verrerie et 7 rue du cloître Saint-Merri – M° Hôtel de Ville

marais

Cette réhabilitation audacieuse d’un immeuble ancien se singularise par une aile entièrement habillée de cuivre.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri : on aperçoit l’aile recouverte de cuivre depuis la place Igor Stravinsky
©paris-promeneurs

La maison du Bras d’or

Cet immeuble du XVIIIe siècle est appelé la maison du Bras d’or. C’est une ancienne maison presbytérale reconstruite en 1732 par la fabrique de Saint-Merri. Il est possible qu’elle soit l’œuvre de l’architecte Jean-François Blondel (1681-1756), auteur du presbytère de l’église Saint-Merri au n°76 de la même rue.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri
©paris-promeneurs

Dès 1781, Nicolas Bouché, le marchand tapissier qui occupe le rez-de-chaussée, est autorisé à modifier le rez-de-chaussée afin de créer une boutique. Le passage cocher qui mène à la cour est également annexé. L’accès à l’immeuble se fait par une petite porte d’entrée à gauche de la façade.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri
©paris-promeneurs

Une rénovation aux tonalités cuivrées

En charge du projet de rénovation de l’immeuble (2013) destiné à abriter 7 logements sociaux, l’agence François Brugel Architectes associés a apporté une réponse audacieuse.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri
©paris-promeneurs

D’une part, le dispositif d’entrée de l’immeuble est inversé : le rez-de-chaussée côté rue de la Verrerie est ainsi entièrement dédié au commerce. La nouvelle entrée se situe au n°7 rue du cloître Saint-Merri : un étroit chemin longe le chevet de l’église Saint-Merri et aboutit directement dans la cour de la maison du Bras d’or.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri
©paris-promeneurs

Lors de la rénovation, les bâtiments parasites qui couvraient en partie la cour ont été démolis. L’escalier d’origine, avec sa belle rampe en fer forgé, subsiste à l’intérieur.

Le traitement apporté à la petite aile en retour est très contemporain : cette aile du XVIIIe siècle est isolée par l’extérieur, mais surtout elle est rhabillée d’un chatoyant bardage de cuivre. L’emplacement des ouvertures a également été modifié.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri
©paris-promeneurs

Cette intervention a du choquer pas mal de puristes du patrimoine, d’autant que l’immeuble jouxte la très belle église Saint-Merri. On peut considérer que le bardage de métal dialogue assez bien avec les toits en zinc omniprésents dans Paris, et que la couleur cuivrée réchauffe cette courette bien sombre.

Réhabilitation de logements Rue du cloître Saint-Merri : l’escalier et sa rampe en fer forgé

L’aile habillée de cuivre se devine depuis la place Igor Stravinsky.


74 rue de la Verrerie et 7 rue du cloître Saint-Merri – M° Hôtel de Ville

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris