Pont de paris

Architecture moderne et contemporaine

Accueil > Architecture moderne et contemporaine > L’hôtel Pauilhac

L’hôtel Pauilhac


59 avenue Raymond Poincaré – M° Place Victor Hugo

16e arrondissement

Daté de 1911, cet étrange hôtel particulier est un chef d’œuvre tardif de l’Art nouveau tendance « gothique ».

L’hôtel Pauilhac
©paris-promeneurs

Le travail de l’architecte Charles Letrosne (1868-1939) est surtout connu entre les deux guerres, où il occupe le poste d’architecte des bâtiments civils et palais nationaux. Son œuvre restée la plus célèbre est le parc zoologique du bois de Vincennes avec son immense rocher.

L’hôtel Pauilhac est une construction délirante commandée par Georges Pauilhac, un riche collectionneur d’armes   anciennes. Sa collection avait d’ailleurs pour écrin une annexe située dans le jardin ; elle fut léguée à la mort de Pauilhac en 1958 au musée de l’Armée (voir l’hôtel des Invalides).

L’édifice est construit en 1911 sur une parcelle étroite et la compense par sa verticalité. Il se déploie sur six niveaux dont trois sont placés dans les combles. La façade est complètement hors d’échelle et semble tout droit sortie d’un conte de fée.

L’hôtel Pauilhac : des branches de pin et pommes de pin envahissent la façade
©paris-promeneurs

Alors que l’Art nouveau est déjà mort au moment de la construction, l’hôtel constitue un exemple tardif de l’Art nouveau tendance « gothique », qui fut surtout l’apanage de l’école de Nancy. A ce titre, les lucarnes à gable, notamment la plus grande sommant la travée de gauche, sont totalement extravagantes.

L’architecte a fait appel au sculpteur Camille Garnier pour réaliser les branches de pin et pommes de pin qui envahissent avec exubérance la façade, des encadrements des baies jusqu’aux ferronneries.

Letrosne devait d’ailleurs se passionner pour les toitures puisqu’il publie en 1923, 1924 et 1926 trois tomes d’un traité intitulé « Murs et toits pour les pays de chez nous », sorte de bible illustrée de l’architecture régionaliste.

Dotée d’une dimension fantasmagorique, l’hôtel Pauilhac n’en constitue pas moins une œuvre aussi culottée qu’insolite.

L’hôtel Pauilhac
©paris-promeneurs

Pour l’architecte Charles Letrosne, voir également l’hôtel Mandarin Oriental, le siège de la banque BNP-Paribas.

Sources :
Crosnier Leconte (Marie-Laure), Guide du promeneur 16e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, pavillon de l’Arsenal, 2008.


59 avenue Raymond Poincaré – M° Place Victor Hugo

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris